newtlds

2016, 8 ans après … Nouvelles extensions

Posted by Fred on June 01, 2016
fred, internet, newtlds / No Comments

Cela fait désormais 8 ans que l’on parle de ce sujet dans le cercle un peu IMG_2720restreint des professionnels des noms de domaine.

Et en huit ans, il s’en est passé des choses.

On célèbre ce mois ci le millième nouveau tld à être fonctionnel (on appelle cela délégué).

Mille. Avant il y en avait 22. Il y en a désormais 1022. Et cela commence à devenir compliqué de s’y retrouver, et de pouvoir les citer tous.

Pour ceux qui veulent avoir la liste elle est ici, sur le site de l’Icann.

Alors qu’est ce que çà change ? Le monde est il meilleur ? l’internet plus sûr? l’innovation plus grande ?

On ne sait pas. Enfin pas tout à fait.

Je reviens de Domaining Europe, une conférence dont une journée à porté sur ce sujet. Et j’ai quelques éléments de réponse.

Tout d’abord, l’internet n’est pas plus sûr. Et ce n’est pas une bonne nouvelle, mais le combat semble pouvoir pencher dans le bon sens bientôt.

En effet, certains registres ont voulu développer leurs ventes de noms de domaine, quitte à les donner. Et ces noms gratuits ont été un effet d’aubaine pour les pirates, phishers, et autre méchants du web : ils se sont donc rués sur ces extensions (dont a liste est publiée sur une étude de spamhaus, avec un bémol sur la méthode) dont ils ont ruiné la réputation, pour exploiter leurs sites malveillants.

Résultat : il y a des zones peu recommandables sur internet. Mais il n’y a pas que cela. Il y a des endroits où l’on est en sécurité. Où l’on est sur d’être chez la bonne personne. Et c’est un plus sur internet. Cela s’ajoute aux certificats EV / SSL qui sécurise un peu plus, mais en tout cas lorsque l’on arrive sur bbva.bank, on est à 100 % sur de ne pas être chez un pirate. De même si on va chez mabanque.bnpparibas :  c’est bien chez BNP. (La confiance en son banquier est un autre débat. )

Et que dire de global.canon qui vous amène dans le monde de Canon ? Il y a en tout 598 marques qui sont en train de travailler pour activer leur espace. Cela va donner un coup de fouet à la sécurité non ? Et d’autres initiatives sont en cours.

Alors finalement le .secure, le .insurance, le .mutuelle (s’il se lance) seront des vraies zones de sécurité. Et en cela, ces 8 ans de tâtonnements auront atteint l’objectif.

 

Pour l’innovation, et la paix dans le monde, c’est moins sur.

A suivre !

 

 

 

Surfin’ west

Posted by Fred on August 06, 2013
fred, newtlds / No Comments

aecachon 032

En direct de la dune la plus haute d’Europe, avec vue imprenable sur le large, du sable plein les chaussures, les yeux qui piquent. les dents qui croquent du sable et la bouteille d’eau sablonneuse, on peut aussi cherche à défier les lois de la gravité en surfant la dune….

Malheureusement, il y a du travail à faire sur la glisse … mais je ne renoncerai pas. Surfer les dunes. Donnez moi des nouvelles extensions à surfer !

 

 

Hard.canalplus, beurre.bzh et qatarsurseine.paris

Posted by Fred on June 29, 2013
fred, internet, newtlds / No Comments

Depuis quasiment deux ans je travaille sur des points. Je fais des points, le coup de poing et je travaille avec un avocat belge prénommé Bart sur 6 dossiers assez conséquents. J’en parle autour de moi, on me regarde avec  des yeux ronds. J’explique. Mais il n’y a pas beaucoup de concret.

Il faut dire que l’Icann, l’organisme qui organise et chapeau ce programme appelé Newgtlds prend son temps. Comme il ne savait pas trop comment traiter les 1800 dossiers, ou plutôt dans quel ordre, il a organisé une grande loterie en Californie. Mes clients ne sont pas très chanceux. Le meilleur tirage, ce fut .canalplus (joli client) avec le numéro 684. Et dont le dossier a été validé il y a deux semaines. Cela veut dire qu’il tenait la route. Et qu’on pourra un jour taper une adresse hard.canalplus pour accéder à la grande collection des exploits de Rocco et ses amis.

Juste avant le .bzh et .paris on été validés. Ces chanceux avaient eu de la chance au tirage.  200 et 204. Autant dire qu’on est dans les startings blocks. Et que pour la fin d’année on verra peut être creperie.bzh (bzh c’est pour la bretagne au fait) s’arracher à 500 000 Euros ?

L’information a été reprise d2013-04-09 14.49.32ans la presse, à la TV, et mes amis ont enfin compris que je n’avais pas une maitresse ou une addiction au poker, mais que j’avais vraiment passé du temps sur des choses concrètes. Je peux désormais avancer démasqué. Les Tlds ne sont pas une maladie honteuse !

Enfin ! L’internet que vous connaissez va changer.  Mais d’abord, il prend des congés.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.post : le facteur sonne lentement mais sûrement.

Posted by Fred on August 23, 2012
fred, internet, newtlds / No Comments

Au cœur de l’été et dans la torpeur française du mois d’Août, un nouveau TLD a surgi, une nouvelle extension est apparue.

.post. Il y a 13 ans, je rencontrais une personne qui travaillait pour les nouvelles technologies à La Poste. Mailclub débutait, et Charles et moi voulions des informations sur le projet imminent des nouvelles extensions. Il y avait, mais il ne fallait pas l’ébruiter, un projet .post.

Ce projet à fait son chemin finalement, et son histoire veut la peine d’être contée. Après tout, c’est un modèle pour tous les futurs tlds …

L’Union Postale Universelle, agence spécialisée Onusienne a déposé en 2004 un dossier, en même temps que le .tel, .xxx et le .asia (et 6 autres candidats) pour obtenir le .post, dans la cadre du programme Icann des TLDs sponsorisés.

Ce dossier a été étudié par des experts indépendants (on dirait qu’on connait cela) qui ont ensuite fait suivre la validation au GNSO et aux autres comités Icann,.

Au bout de 3 ans, en 2007, l’Icann a publié une proposition de contrat. Finalement, les délais ne sont pas si longs de nos jours. Ce contrat ne convenait pas à l’UPU. Et les négociations ont duré longtemps, longtemps … La précision suisse Onusienne a rencontré le pragmatisme américain, et les flous du process ont fait le reste. Le 11 décembre 2009, le contrat fut signé …
Le .xxx fut lancé en 2011, et le .post restait le dernier survivant de l’ère d’avant Paris 2008… il aura fallu attendre le 26 juillet 2012 pour que le .post soit intégré dans la racine Iana, élément indispensable à la résolution d’une extension (pas de Iana, ça ne marche pas).

Reste désormais pour l’UPU à partir en croisade vers ses membres pour leur vendre du .post. Cette extension sera restreinte, aussi il faudra montrer patte blanche pour en enregistrer.  Mais en 8 ans le paysage internet a changé, et j’imagine que les objectifs du .post doivent désormais être différent. Il sera intéressant de suivre la mutation de cet espace !

Il était temps, juste avant la grande vague des nouveaux tlds, prévue pour 2013.

Longue vie au .post. J’y étais, je savais qu’il allait arriver. Reste à définir à quoi il servira. Pourra-t-on oblitérer le courrier sur un .post ?

————————

Frédéric est le directeur général du Mailclub.

Associé de la société, représentant des bureaux d’enregistrement au Conseil d’administration de l’Afnic, gestionnaire de projet, participant actif au sein de l’Icann, il est le garant du bon fonctionnement de Mailclub.

Ancien d’Euromed et de l’ESSCA, il a aussi appris, à travers Daydream, sa première société que le chemin de l’entreprenariat n’est pas un fleuve tranquille.

Sa ligne de conduite : il faut être soit à fond, soit à fond.