Virtuel ou physique ? Sur quoi conserver mes films ou séries ?

Posted by Fred on July 15, 2016
fred, humeur, internet

Il y a une dizaine d’année, poussé par le manque de place, et interloqué par le nombre de cartons lors de mes déménagements, je me disais : Fred, arrête de stocker des Cds, des Vinyles, des Livres, des DVDs … Et passe au virtuel.

Je me suis interrogé, j’ai pesé les Cds, ils sont plus faciles à ranger que les Bds, mais il se gardent mieux que mes cassettes audio. Et puis j’ai regardé les vinyles stockés dans une armoire. Et je me suis dit : ok, finalement, il faut choisir.

Finalement, j’ai choisi de ne plus acheter de DVD (et plus de cassettes vidéos). C’était le média auquel j’étais le moins attaché. Et j’ai alors commencé à acheter mes films en format digital (car oui, je n’aime pas télécharger illégalement, alors j’achète). Je les ai vus, je les ai mis sur mon pc, puis j’ai voulu les mettre sur un disque dur familial, pour partager. Et enfin aussi les amener avec moi en vacances.

Ensuite, Virginmega a fermé. Et avec la fermeture : plus de codes, plus de lecture possible. Ma filmothèque disparaissait. Dans d’autres cas, le changement de support physique a effacé mes droits à la visualisation. Et au fil du temps les seuls films que je pouvais voir étaient ceux que j’avais récupérés ‘par hasard’. Certes, Itunes est toujours une solution, mais j’ai aussi simplement envie de voir les films depuis mon disque. Sans réseau, dans un avion.

Je comprends le besoin de protéger les œuvres. Je comprends que l’on souhaite mettre en place des garde fous. Mais je ne comprends pas qu’on m’empêche de garder mes fichiers exploitables. Qu’on ne trouve pas un compte à vie pour garder mes films achetés légalement, sans avoir besoin de me connecter à ceci ou celà. Ou alors je n’ai pas trouvé.

Mais qu’a cela ne tienne, j’ai craqué. Ce matin j’ai reçu le coffret des 5 premières saisons de Game Of Thrones. Je le regretterai peut être lors de mon prochain déménagement.  De retour au support physique et à la poussière.

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *