L’Icann au point mort

Posted by Fred on April 30, 2012
humeur, internet, newtlds
mouton ou moto, peut importe il faut avancer.

mouton ou moto, peut importe il faut avancer.En cette fin d’Avril, j’hésite entre deux sentiments.

En effet, l’Icann a annoncé ce week end que TAS, le système de gestion des candidatures pour les futures extensions internet, ne rouvrirait pas avant une bonne semaine. Et le phrasé du communiqué laisse augurer une réouverture encore plus tardive.

La joie :  Je vais donc pouvoir prendre les vacances que j’avais promises à mes enfants, après 4 mois de travail assez acharné.

La tristesse : mais pourquoi ne peut on pas en finir avec ces projets ? Vais je donc continuer à devoir mobiliser mes clients, des équipes et mon esprit encore longtemps ?

Les raisons de ne pas rouvrir ce système peuvent être entendues, on peut, en tant que responsable d’un processus, vouloir régler tous les problèmes pour donner le meilleur service. Mais il y a un moment ou la balance entre la prudence et l’immobilisme doit être revue.

Je rejoins sur ce point nombre de mes confrères ou concurrents, mais nous avons tous un problème similaire : il ne s’agit plus de théorie mais de client réels qui ont payé des sommes réelles et qui ne peuvent même pas obtenir leur facture …Ou de projets lancés avec des budgets qui devaient débuter en mai. Des conférences de presse à tenir bref, tout un ensemble de faits ancrés dans la réalité qui sont désormais en suspens.

Je caricature, je simplifie, et le problème est bien entendu plus important que la date de ma visite à Eurodisney avec mes enfants, mais l’incertitude n’est pas la bonne voie.

 

Passer une vitesse, la première de préférence (la marche arrière est une option) c’est ce qu’il faut faire.

Mais après tout, peut être que le CEO de l’Icann conduit une automatique. Time to shift !

 

1 Comment to L’Icann au point mort

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *